Rechercher

Parlons technique : l'hyperfocale ...

Mais qu'est ce que ce terme barbare veut dire ? Et est-ce vraiment utile ?


On va recourir à la notion d'hyperfocale en photo de paysage, ou bien de reportage. Ont peut aussi utiliser l'hyperfocale dans d'autres domaines, mais pour le coup, son utilité sera beaucoup plus douteuse...

L'hyperfocale est la distance à laquelle il faut réaliser la mise au point pour obtenir la plus grande profondeur de champ possible (le plus de netteté possible, de l'avant plan à l'infini). D'où son utilité pour le paysage et le reportage. Pour être le plus précis possible, lorsque la mise au point est réalisée sur la distance hyperfocale, la profondeur de champ s'étend de la moitié de cette distance jusqu'à l'infini. Voici un petit schéma pour expliquer la chose (glané sur le net, crédit à l'auteur).


Pour une distance hyperfocale à 4 mètres, tout ce qui se trouve entre 2 mètres du boitier et l'infini sera net. Intéressant n'est-ce pas ? En photo de paysage par exemple, lorsque l'on doit inclure un élément au premier plan, et qu'on souhaite que la profondeur de champ aille de cet élément jusqu'à l'infini. Ou encore en photo rue ou en reportage, face à des sujets mobiles sur lesquels la mise au point n'est pas toujours aisée. On se règle une fois pour toute sur l'hyperfocale, et tout ce dont on doit se soucier par la suite, c'est du cadrage. On aura une zone de netteté maximale ...


Maintenant que l'on sait ce qu'est l'hyperfocale, on peut essayer de répondre à la seconde question : est-ce utile ? Oui, au vu de ce que l'on vient de dire. La réserve que je vais émettre concerne la manière dont elle est calculée : elle dépend en effet notamment de la focale utilisée (35mm, 50mm ...) et de l'ouverture choisie (f/5, f9, f11 ...). Si l'un de ces paramètres change, il faut la recalculer. Je ne vais pas vous donner ici la formule calcul car elle m'a donné des maux de tête à sa seule lecture. De nombreuses applications pour smartphone permettent de la calculer : il suffit d'y rentrer la focale et l'ouverture utilisées, et l'application vous dira à quelle distance faire la mise au point.

Pour déterminer la distance hyperfocale, vous pouvez aussi utiliser l'échelle de profondeur de champ de votre objectif, s'il en est doté (ce qui est de moins en moins le cas) : il suffit pour cela de régler la bague de mise au point de manière à ce que l'infini se cale sur l'ouverture choisie.

Troisième possibilité : faites la mise au point à l'infini et déclenchez. Sur la photo obtenue, recherchez le point net le plus proche de vous. Redéclenchez en faisant la mise au point sur ce point : vous avez votre distance hyperfocale.

Enfin dernière possibilité, la moins précise mais de loin la plus pratique : faites la mise au point à 1/3 de la hauteur de l'image.


Pour finir, retenez que l'hyperfocale est la distance de mise au point sur laquelle on maximise la zone nette. Si elle peut être calculée de manière très précise, on peut aussi s'en rapprocher en faisant la mise au point à 1/3 de la hauteur de l'image. Et personnellement, je trouve que cela fonctionne bien comme ça ...

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout